Carrières

Carrières

Le Groupe Migné exploite 5 sites de carrières et 2 plateformes de stockage de déblais inertes sur les départements de la Vendée et des Deux-Sèvres. Chaque année, 2,5 millions de tonnes de matériaux à destination des travaux publics, privés, du bâtiment et de l’agriculture sont extraits de nos carrières. Nos 75 collaborateurs œuvrent tous les jours à la production, l’élaboration, au transport des agrégats avec un souci constant de qualité, sécurité, respect de l’environnement et satisfaction du client.

granulat-gneiss-migne

granulat-ste-eanne

Qualité

Avec ses 2 laboratoires, le service Qualité des carrières du groupe Migné est avant tout un service technique de proximité.

Le laboratoire situé sur la carrière des Lombardières, le site le plus important du groupe en Vendée, rayonne sur les carrières vendéennes. Le deuxième laboratoire situé sur la carrière de Laubreçais agit sur les carrières des Deux-Sèvres.

Ce service permet une implication dans les processus de production des sites et une meilleure réactivité sur les contrôles des matériaux. Cette réactivité a pour objectif de produire des matériaux conformes aux normes imposées et de satisfaire et de s’adapter aux exigences des clients. Prévenir, anticiper, trouver des solutions techniques avec les équipes de production, contrôler et ajuster sont les actions menées par le service Qualité.

Les matériaux produits sont conformes aux normes européennes NF EN 12620, NF EN 13342 et NF EN 13043 et aux normes françaises NFP 18545 et NF EN 13285. Notre système de maîtrise de production des granulats est certifié CE 2+ depuis 2006.

Les laboratoires sont équipés pour réaliser les principaux essais selon les normes :

  • détermination de la granularité, de la teneur en eau et de la teneur en fines,
  • détermination de la forme des granulats,
  • coefficient d’écoulement des sables,
  • la qualification des fines MB,
  • détermination de la résistance à l’usure MDE,
  • détermination de la résistance à la fragmentation LA,
  • détermination de la masse volumique réelle et du coefficient d’absorption d’eau.

Les essais sont réalisés en conformité avec les normes d’essais en vigueur ou avec le guide d’application des normes. Le suivi métrologique de chaque matériel est assuré et suivi grâce à sa base de données de suivi de contrôles, le service Qualité du Groupe Migné fournit des Fiches Techniques Produits (FTP) et des étiquettes CE de ses matériaux.

Santé et sécurité

La sécurité et la santé des collaborateurs de l’entreprise est une valeur fondamentale pour le Groupe Migné.

Au-­delà du respect des exigences réglementaires (Règlement Général des Industries Extractives (RGIE) / Code du travail), la prévention du risque professionnel fait partie intégrante de nos activités.

Cette prévention nécessite un investissement collectif et individuel fort, que ce soit de l’encadrement, des équipes et de chaque individu qui la composent.

Les carrières du Groupe Migné mènent depuis de nombreuses années une politique volontaire en matière de prévention du risque. L’objectif ambitieux est de permettre à chacun de rentrer chez lui, tous les jours, en bonne santé et sans subir d’accident.

Pour cela, chaque salarié du Groupe Migné se doit de placer la santé et la sécurité au travail au centre de ses préoccupations du quotidien, pour lui, mais également pour ses collègues. Il en est de même pour les visiteurs du site et pour le personnel des entreprises extérieures lorsqu’ils interviennent sur nos exploitations.

La recherche d’amélioration permanente et durable dans ce domaine se décline en plusieurs axes :

  • La formation du personnel en premier lieu, car être formé, c’est développer une compétence :
    CACES, habilitation électrique, CPT et permis de Tir, conduite de pont roulant, sauveteur secouriste…
  • Le maintien en bon état de fonctionnement des matériels et des accessoires de sécurité :
    suivre ses équipements, effectuer des vérifications périodiques et traiter les écarts détectés, surveiller, mesurer et planifier des entretiens préventifs sur le matériel fixe et mobile…
  • L’amélioration de l’environnement travail, par l’élimination d’un risque, la substitution d’un matériel ou d’une matière dangereuse, la conception lors du remplacement des équipements, la dotation de moyens efficaces mais plus simples à utiliser.
  • L’analyse des risques et sa réévaluation périodique : document de santé et sécurité, dossiers de prescriptions, consignes, permis, procédures…
  • Le dialogue et les échanges santé sécurité au sein des équipes, pour renforcer la culture sécurité de tous, pour valider ensemble des règles applicables et efficaces, pour s’assurer que le comportement de chacun soit responsable.
  • Enfin, l’analyse systématique des accidents et des incidents ayant pu avoir des conséquences graves, pour en tirer tous les enseignements et pour mettre en œuvre les actions de prévention permettant d’en éviter le renouvellement.

C’est notre retour d’expérience. C’est en agissant sur tous ces leviers que les carrières du Groupe Migné s’organisent pour continuer à progresser en matière de santé et de sécurité au travail.

Environnement

La préservation de l’environnement constitue un enjeu fort pour les carrières du Groupe Migné. En tant qu’Installation Classée pour la Protection de l’Environnement (ICPE), chaque exploitation du Groupe Migné prend en compte la sensibilité des milieux environnants, dès la phase projet de la carrière.

Une étude approfondie des impacts potentiels de notre activité nous amène, tout au long de la vie du site, à mettre en œuvre une démarche de préservation de la nature et de limitation des nuisances. Ces actions sont régulièrement contrôlées par les services de l’État et par des organismes de vérification indépendants. La maîtrise de ces impacts environnementaux, depuis l’ouverture des sites, au cours de l’extraction et jusqu’au réaménagement concerté après exploitation, sont validés dans un arrêté préfectoral ICPE délivré par l’Administration de tutelle.

Quotidiennement, les équipes du Groupe Migné présentes sur le terrain mènent de nombreuses actions dans cet objectif.

Cela concerne l’ensemble des thèmes suivants :

  • Qualité de l’eau :
    – Fonctionnement en circuit fermé, pour limiter la consommation en eau, avec recyclage et traitement des eaux de process.
    – Rejets extérieurs des eaux de ruissellement collectées, après décantation et mesure régulière de leur qualité (pH, matières en suspension…).
    – Personnel formé aux procédures de gestion des situations d’urgence : traitement de fuites accidentelles d’huile par exemple (kits antipollution, cuves double paroi, stockage sur bac de rétention, eaux filtrées dans un séparateur à hydrocarbures…).
  • Qualité de l’air :
    – Arrosage des pistes de circulation du site, automatisé (jets d’eau installés en fixe) ou par campagne (aspersion par tonne à eau).
    – Bardage des installations de traitement pour limiter la dispersion des poussières.
    – Systèmes d’abattage et d’aspiration de poussières auprès des sources d’émission.
  • Réduction des vibrations (tirs de mine) :
    – Tir de mine séquentiel permettant de limiter la charge unitaire et de mieux contrôler les vibrations induites dans le sol et l’air.
    – Mesures récurrentes des vibrations engendrées sur les fondations des constructions avoisinantes, permettant de valider la qualité des séquences de tir.
  • ­Atténuation des nuisances sonores :
    – Insonorisation des installations de traitement pour limiter la dispersion du bruit.
    – Confinement rapproché des sources de bruit (moteurs notamment).
    – Renouvellement du parc engins (progrès sur le niveau sonore induit) et choix des avertisseurs de recul des véhicules.
  • ­Intégration paysagère et biodiversité :
    – Merlons végétalisés et plantations en périphérie de site.
    Maintien de la faune et de la flore sensibles dans des espaces réservés.
    – Création de haies bocagères d’essences locales variées.
    – Respect des préconisations des bureaux d’études spécialisés suite à leur diagnostic initial.
  • ­Propreté des voies de circulation :
    – Nettoyage systématique des roues des camions en sortie de carrière.
    – Balayages récurrents des voies de circulation.
  • ­Gestion des déchets :
    – Tri et valorisation des déchets dans des filières adaptées. Accueil de matériaux inertes issus de chantiers, valorisés dans le cadre du réaménagement du site.

Cet engagement permanent permet aux carrières du Groupe Migné d’intégrer nos exploitations de façon durable dans leur environnement, de leur ouverture jusqu’à leur réhabilitation, que ce soit sous forme de plans d’eau, d’espaces boisés, de zones naturelles ou de terres agricoles.